Mais où sont passés les tritons ?

Charlotte HUBERT
Juin 2017

Pour cette exposition, sa première monographique en France, Charlotte Hubert présente un ensemble d’œuvres issues de ses recherches au sujet des mythes des fonds marins. « Mais où sont passés les tritons? » expose les traces de ses rencontres avec sirènes et tritons, au fil de ses voyages au Japon, en Sicile ou en Islande. Cette artiste, qui a choisi le langage et l’expérience comme points de départ, a réalisé des dessins, dispositifs sonores, une vidéo et des photographies qui documentent ces êtres hybrides, entre réalité et fiction. Le Triton, fils de Neptune est un dieu marin de la mythologie grecque. On dit de lui qu’il est le messager des flots. La partie supérieure de son corps jusqu’aux reins est celle d’un homme, la partie inférieure celle d’un poisson à large queue.  Les tritons ne sont pas vraiment des sirènes, il s’agit d’un équivalent masculin assez proche mythologiquement mais qui n’est pas issu des mêmes légendes. La célébrité de la sirène vient probablement du fait qu’elle reflète un imaginaire masculin; ce sont les hommes de la mer qui ont construit le mythe féminin..