La hyène aux yeux d'argent

Boris DÉTRAZ
Octobre 2016

« La hyène aux yeux d’argent » est la première exposition personnelle de Boris Détraz, elle a pour point de départ le jeu vidéo japonais «flower, sun and rain» dans lequel inlassablement le joueur revit une même journée qui connaît une fin tragique. La Hyène aux yeux d’argent est l’un des personnages du jeu rendant immortel.

De métaphores en allusions, Boris Détraz nous parle de vanité, sujet cher aux artistes depuis l’antiquité. Il en revisite les codes : illustration du temps, images cryptées, représentation du jeu et du hasard, en un syncrétisme de facture très maitrisée. Ce jeune artiste nantais a un fort intérêt pour la sous-culture japonaise : les mangas et les jeux vidéos, il se qualifie parfois d’otaku : terme japonais désignant une personne qui se consacre à une activité en intérieur tel que lire des bandes-dessinées, regarder des films, jouer à des jeux vidéos ou dessiner.